Adoption de deux avant-projets de lois relatifs au statut des personnels militaires

Le Conseil des Ministres a procédé à l’examen et l’approbation de deux avants projet de lois présentés par M. le vice-ministre de la Défense nationale, Chef d’état-major de l’Armée Nationale Populaire, avant-projets modifiant et complétant respectivement, une Ordonnance de 1976 relative au statut des officiers de réserve ainsi qu’une Ordonnance de février 2006 portant statut des personnels militaires. Ces deux textes ont pour finalité de consolider les règles régissant l’obligation de réserve des Officiers Généraux et des Officiers supérieurs en retraite.

Prenant la parole après l’approbation de ces projets de loi, le Président Abdelaziz Bouteflika, ministre de la Défense nationale, Chef suprême des Forces armées, a salué la mobilisation et l’abnégation de l’Armée Nationale Populaire dans l’accomplissement de ses missions constitutionnelles. Le Président de la République a aussi relevé avec satisfaction les résultats éloquents obtenus par l’Armée Nationale Populaire dans la destruction des foyers terroristes qui subsistent ainsi que dans la neutralisation de dangereuses tentatives d’introduire sur le sol national d’importantes quantités d’armes et de drogues par les réseaux criminels transfrontaliers. « C’est pour préserver la brillante image de l’Armée Nationale Populaire au sein de notre société et, pour maintenir également cette Institution au service exclusif de la République et au-dessus des enjeux politiques ou politiciens, que nous avons jugé utile d’élaborer les avant-projets de lois que nous venons d’adopter aujourd’hui », a conclu le Président de la République.

L’adoption de ces deux avant-projets de loi visent selon les observateurs à faire face aux dépassements commis durant ces dernières années par d’anciens généraux à la retraite qui, par leurs déclarations intempestives, auraient été coupables d’atteinte au moral et à la cohésion de l’ANP. Le cas le plus spectaculaire étant celui du général à la retraite Hocine Benhadid, actuellement en détention. Mais les observateurs relèvent d’autres cas comme celui de l’ancien directeur du personnel au MDN, le général-major à la retraite, Ali Ghediri, qui a appelé ses collègues, dans une tribune publiée par le quotidien El Watan, à réagir contre la détention du général Benhadid. La polémique qui a opposé dans la presse les généraux à la retraite Khaled Nezzar et Mohamed Betchine est également évoquée. Auparavant, un général à la retraite, Mohand Tahar Yala, avait tenté de briguer la présidence de la république et avait appelé à la destitution du président Bouteflika en raison de son incapacité médicale.