Hamid Grine annonce une réunion pour statuer sur les chaînes de télévision privées

Le ministre de la Communication, Hamid Grine, a annoncé mercredi à Alger que son département allait tenir prochainement une réunion pour « statuer sur le sort » des chaînes privées de télévision, dont la majorité exerce de manière « informelle ». Interpellé sur l’activité des chaînes de télévision privées, M. Grine a affirmé, lors de son passage au forum d’El-Moudjahid, que son département allait « statuer » sur le sort de ces chaînes, dont la majorité exerce sans agrément et de manière « informelle ».

Sur un autre plan, M.Grine a fait savoir que 3700 journalistes ont déposé leurs dossiers auprès de la commission chargée de délivrer la carte du journaliste professionnel. « Ces cartes permettront d’effectuer un recensement des journaux et autres médias qui emploient des journalistes de manière permanente ou en qualité de pigistes tout en bénéficiant de la manne financière que représente la publicité étatique », a-t-il indiqué.

Il a ajouté à ce propos que son département « s’intéressera à la destination de l’argent de la publicité une fois l’opération de recensement des journalistes achevée ». Pour le ministre, « certains éditeurs ne s’intéressent qu’à la publicité et au gain de l’argent au lieu s’atteler à l’amélioration de la situation  socio-professionnelle de leurs journalistes ». « Il y a une direction des médias au ministère qui suit à la trace les journaux et cela est une question de lucidité », a-t-il poursuivi, s’interrogeant comment un éditeur « sans argent et sans vision » peut-il s’aventurer à lancer un journal. M. Grine a, par ailleurs, annoncé la tenue, dimanche prochain, d’une réunion avec la direction de l’Agence nationale d’édition et de publicité (ANEP) au cours de laquelle sera présenté un plan de « modernisation » de l’agence qui comportera, entre autres aspects, celui des médias. (APS)