La marine algérienne réceptionne son premier dragueur de mines

Les Forces navales algériennes viennent de prendre possession d’un navire spécialisé dans la chasse aux mines. Le drageur de mines ou MCMV (Mine Counter Measures Vessel) a été baptisé El Kasseh 1. La désignation laisse entendre qu’il pourrait être suivi d’un second. En octobre 2014, le site spécialisé dans les questions de défense Janes avait révélé la signature d’un contrat entre l’armée algérienne et le groupe d’armements italien Orizonte pour 1 MCMV et un autre en option.

Avec cette nouvelle acquisition, les Forces navales algériennes continuent la mise en œuvre du programme de modernisation et de renouvellement de leur flotte. Outre un bâtiment de débarquement et de soutien logistique (BDSL) acquis auprès du même groupe militaro-industriel italien Orizonte, les Forces navales algériennes ont commandé 2 frégates Meko A200 en Allemagne, trois corvettes C28A en Chine ainsi que deux sous-marins Kilo-636M en Russie.

Toutes ces acquisitions devaient être accompagnées d’options pour des commandes similaires. Mais on ignore si la rigueur budgétaire induite par la crise pétrolière va ou non remettre en question ces options. Par ailleurs, le fait que le BDSL, les frégates et les corvettes pourront embarquer des hélicoptères de sauvetage et de combat, les Forces navales ont commandé en même temps plusieurs hélicoptères Agusta-Westland et s’apprêtent à commander des hélicoptères de combat russes Ka-52 « Alligator ».