La troisième corvette de la classe Adhafer rentrera bientôt à Alger

La télévision chinoise a montré ce 12 juillet la corvette de la classe Adhafer immatriculée 922 fabriquée par les chantiers navals chinois pour les forces navales algériennes. Il s’agit de la troisième corvette de la classe Adhafer que doit réceptionner le commandement des forces navales algériennes. Le chef d’état-major de l’ANP a déjà inauguré l’accostage au port d’Alger d’une première corvette de la même classe immatriculée 920 le 1er novembre 2015 et une seconde corvette baptisée Alfatih et immatriculée 921 le 10 mars dernier. La troisième corvette baptisée Ezzadjer et immatriculée 922 est apparemment prête et fera route bientôt à destination du port d’Alger pour être officiellement inaugurée.

Pour rappel, les corvettes C28A de 2800 tonnes commandées par la marine algérienne à la Chine sont dotées de systèmes chinois et Occidentaux. Outre la coque, le sonar est d’origine chinoise, mais l’Algérie a choisi le radar de surveillance aérienne et de surface européen 3D Mk2 Intelligent-S(Chic-S) de Thales-Nederland et le radar de navigation Kelvin Hughes. Pour ce qui est du système de propulsion, l’Algérie a opté pour les mêmes moteurs MTU de fabrication allemande qui équiperont ses frégates allemandes Meko A200.

Pour les hélicoptères embarqués sur les C28A, la marine nationale a opté pour le même type que celui embarqué sur les frégates Meko A200 et le BDSL italien, à savoir le AW159 Wildcat de fabrication anglo-Italienne. En revanche, le système d’armes sera exclusivement d’origine chinoise et consistera en un canon 76mm, 8 missiles antinavires C802 (missile comparable au missile Harpoon d’une portée initiale de 120 km mais amélioré pour atteindre une portée de 180 km), 1 lanceur FM90N avec 8 missiles antiaériens HQ7 (missile développé sur base du Crotale), 2 triples lanceurs pour torpilles de 324 mm. et 2 canons type CIWS 730 situés au-dessus du hangar d’hélicoptère.