Lamamra assiste à la réunion du comité des Dix de l’UA sur la réforme de l’ONU

Le comité des Dix de l’Union africaine qui se penche sur la réforme de l’ONU s’est réuni ce vendredi à Addis Abeba. Le ministre d’Etat, ministre des Affaires étrangères et de la Coopération internationale, Ramtane Lamamra, a représenté l’Algérie à cette réunion. L’Organisation panafricaine qui a toujours milité pour un système onusien « plus juste et mieux équilibré » compte réaffirmer sa revendication pour que l’Afrique soit représentée au sein des instances de décision de l’ONU, en particulier au Conseil de sécurité avec le statut de membre permanent.

Cette évolution est dictée, selon les dirigeants africains, par le nombre croissant des pays membres aux Nations Unies, à laquelle il faudra ajouter les phénomènes liés à l’explosion démographique en Afrique, la persistance des guerres civiles, les changements climatiques et le phénomène migratoire. Pour faire aboutir la revendication de l’Afrique, le comité des dix s’était engagé à entreprendre une « campagne intense » à tous les niveaux, notamment auprès des cinq membres permanents du Conseil de sécurité de l’ONU.

L’Algérie, membre de ce comité, n’a eu de cesse de plaider pour l’accélération du processus de réforme de l’ONU afin « d’affermir sa légitimé et d’accroître son efficacité face aux nouveaux défis qui menacent l’humanité » (APS)