L’ANP élimine quatre terroristes dans la wilaya d’Ain Defla

Quatre (04) terroristes ont été neutralisés vendredi dernier à Oued Djemaâ, wilaya d’Aïn Defla, par des éléments de l’Armée nationale populaire (ANP), qui ont récupéré également trois mitrailleurs de type Kalachnikov et d’autres munitions, a indiqué le ministère de la Défense nationale (MDN) dans un communiqué. « Dans le cadre de la lutte antiterroriste, un détachement de l’Armée Nationale Populaire relevant du secteur opérationnel d’Ain Defla/1ère Région Militaire a neutralisé ce jour 29 janvier 2016 à 14h00 quatre (04) terroristes, suite à une opération de fouille et de recherche menée aux environs de la zone Ouled Hmida à Souk El Attaf/Commune de Oued Djemâa, près des frontières avec la wilaya de Médéa », a précisé la même source.

« L’opération s’est soldée par la récupération de trois (03)  pistolets mitrailleurs de type Kalachnikov, six (06) chargeurs avec munitions, trois (03) grenades, deux (02) paires de jumelles, une quantité de ravitaillement et d’autres objets », ajoute le communiqué. « Il est à signaler que les quatre (04) terroristes abattus ce jour appartiennent au même groupe sanguinaire qui a commis le lâche attentat terroriste contre nos soldats le premier jour de l’Aid El-Fitr le 17 juillet 2015 », note la même source, ajoutant que « l’opération est toujours en cours ».

C’est ce dernier détail qui donne à cette élimination une dimension psychologique importante. On se souvient que l’attentat qui avait visé une patrouille de l’ANP dans cette wilaya le jour de l’Aïd El Fitr avait enflammé l’année dernière les réseaux sociaux. Les détracteurs de l’ANP ont en profité pour semer le doute sur les capacités de cette dernière à venir à bout des groupes terroristes dans la région. Les particularités du relief expliquent la facilité avec laquelle le groupe terroriste a pu se retirer avant l’arrivée des renforts de l’ANP. Mais cela n’était que partie remise. Plusieurs mois après l’opération, les criminels ont fini par payer pour leur forfait.