Les Algériens rendent hommage à la mémoire du président Morsi

Pour le 18e vendredi consécutif, les Algériens sont descendus dans la rue pour réclamer le changement du système, pour soutenir les actions menées par la Justice contre les hommes d’affaires corrompus et leurs complices au sein de l’Administration et pour réaffirmer leur attachement à l’unité nationale contre les provocations des séparatistes du MAK qui cherchent à infiltrer le Hirak. Les manifestations de ce vendredi ont connu un développement particulier en rapport avec l’actualité internationale. A Alger et dans plusieurs wilayas de l’intérieur du pays, des manifestants algériens ont tenu à rendre un hommage solennel à la mémoire de l’ancien président égyptien Mohamed Morsi, un président démocratiquement élu, qui fut renversé par un coup d’Etat militaire fomenté par le général Sissi avec la complicité active des pétromonarchies du Golfe et avec l’assentiment d’Israël et des capitales occidentales. Dans la wilaya de Bordj Bou Arreridj, les manifestants ont effectué la prière de l’absent à la mémoire du président défunt.