Les travailleurs contractuels des communes se mettent en grève

Les travailleurs contractuels des communes ont décidé à leur tour d’observer une grève de trois jours à l’appel de la Fédération nationale des travailleurs des communes, affiliée à l’UGTA. De leur côté, les syndicats autonomes ont décidé de se joindre à cette grève. Les travailleurs contractuels des communes protestent contre le refus de leur intégration définitive dans leurs postes de travail par le ministère de l’Intérieur.

Lors d’un conseil national tenu dernièrement les responsables syndicaux de ce secteur ont évalué la situation et conclu à la nécessité de déclencher la grève comme dernier recours. Ils revendiquent, outre leur titularisation, la refonte totale des statuts et leur unification, le respect de l’exercice du droit syndical (dont le droit de grève), l’application du régime indemnitaire avec effet rétroactif à partir du 1er janvier 2008.

Les travailleurs contractuels des communes revendiquent aussi l’application réelle de l’abrogation de l’article 87 bis. Les grévistes demandent également la révision des allocations familiales en les augmentant à 2.000 DA et enfin le maintien du système actuel des retraites sans conditions d’âge.