Londres se prépare à l’éventualité d’une grande attaque terroriste

Le Royaume-Uni aurait renforcé son dispositif policier en vue de faire face à d’éventuelles attaques terroristes d’envergure. C’est ce qu’ont rapporté lundi plusieurs médias britanniques, citant une source du gouvernement. Une alerte a été donnée à la police de Londres de se préparer à au moins une dizaine d’attaques terroristes à la fois dans la capitale, par mesure de prévention, selon la même source.

Le membre du gouvernement, non identifié, mais désigné comme étant proche du dossier, a expliqué que les attaques terroristes du 13 novembre à paris et les récentes attaques en Europe, incitent Londres à être «plus vigilants». Londres craint «une méga attaque avec un déploiement d’armes chimiques et biologiques» des britanniques membres du groupe terroriste autoproclamé « Etat Islamique (EI/Daech) », de retour de la Syrie, selon the Télégraph. Cette crainte intervient suite à la comparution devant la justice fin février 2016, d’une bande présumée de trafiquants d’armes ayant été appréhendée au Royaume-Uni avec des fusils d’assaut et de mitrailleuses en provenance d’Europe de l’Est.

L’Agence britannique de la criminalité (NCA), qui avait été la cible de vives critiques à la suite de cette affaire, a reçu de nouvelles instructions de réprimer la propagation des armes à feu à travers Londres et se préparer à un scénario «d’horreur», semblable aux attaques de Paris, mais en plus grand nombre, est-il précisé. L’Edition du dimanche du Times, le Sunday Times, avait souligné que les régiments de l’armée en dehors de Londres sont également préparés pour renforcer le dispositif sécuritaire de la capitale en cas d’«incident majeur». Une équipe du service de déminage de l’antiterrorisme est également en train d’être constituée pour faire face à l’éventualité d’une attaque à la bombe chimique ou biologique, avait souligné le journal. Un porte-parole de la NCA a déclaré que suite aux récentes attaques en Europe, Londres a renforcé sa coopération sécuritaire avec ses partenaires à l’échelle internationale (APS)