Manifestations à travers le monde contre la décision de Trump

La décision du président américain de reconnaître El Qods comme capitale ce l’Etat d’Israël continue de susciter les oppositions à travers le monde. En Palestine, aussi bien en Cisjordanie qu’à Gaza, le soulèvement pacifique du peuple palestinien a fait face au déferlement de la répression de l’occupant israélien. On dénombre plus de 700 blessés et 4 martyrs à Gaza suite aux bombardements de l’aviation israélienne.

Dans le monde arabe et musulman, les manifestants en colère sont descendus hier pour protester contre la décision américaine et pour réaffirmer leur solidarité avec le peuple palestinien. En Jordanie, en Egypte, au Liban, en Tunisi, en en Algérie, au Maroc, en Turquie, en Iran, au Pakistan, en Malaisie, des milliers de manifestants sont descendus dans la rue pour clamer leur révolte contre la décision injuste prise par le président américain et pour aller leurs gouvernements à prendre des mesures diplomatiques à la hauteur de l’évènement.

Des manifestations ont également eu lieu en Europe, notamment à Londres et Berlin et aux Etats-Unis où des musulmans ont accompli prière devant la Maison Blanche en signe d’attachement à El Qods. Dans ce cadre, plusieurs ONG, comme OXFAM, qui activent notamment au Moyen Orient ont tenu à condamner la décision américaine qu’elles jugent irresponsable dans la mesure où elle risque de compromettre le processus de paix dans cette région.