Un nouveau titre arabophone « El Mawkif »

Le collectif « Algérie solidaire » est heureux d’annoncer à ses lecteurs la naissance d’un nouveau titre arabophone sur la scène médiatique algérienne « El Mawkif ». Résolument engagé pour une « Algérie indépendante, souveraine, moderne, démocratique et sociale dans le cadre des principes islamiques » conformiément aux vœux des martyrs de la Révolution du 1er Novembre 1954, le nouveau magazine électronique ne se contentera pas de répercuter l’essentiel de l’actualité algérienne. Il se donne l’ambition de contrecarrer les courants minoritaires à la solde de la mafia politico-financière qui cherchent à prendre le contrôle de l’Algérie avec le soutien de leurs parrains français.

Quand nous avons lancé « Algérie solidaire » en langue française, nous étions conscients de la nécessité de toucher dans cette langue une partie des cadres algériens qui n’ont pas eu l’occasion de maîtriser la langue arabe mais notre souci était aussi de contrecarrer la propagande des courants pseudo-démocratiques qui utilisent comme principaux vecteurs les titres soi-disant « indépendants » de la presse francophone qui sont pour la plupart à la solde des hommes d’affaires corrompus à l’image de Rebrab. Il fallait aussi montrer à tous les observateurs étrangers qui s’intéressent à la situation de l’Algérie, dont le regard était biaisé par une presse francophone complètement détachée des préoccupations et des sentiments de la grande majorité des Algériens, que l’Algérie ne se limitait pas à l’image qu’en donnent El Watan, Liberté, Le Soir d’Algérie, Le Matin et autres canards boiteux.

Mais nous savions que l’essentiel du jeune lectorat algérien lit aujourd’hui en arabe et qu’il fallait absolument lancer un titre dans la langue nationale pour toucher un maximum de jeunes lecteurs et défendre l’exigence du changement sans sacrifier les constantes nationales sur l’autel de la fausse modernisation et de la fausse démocratisation comme le font malheureusement les médias du microcosme algérois, y compris la plupart des titres arabophones en Algérie, qui sont tombés entre les mains d’affairistes qui ne s’intéressent qu’à l’argent sans parler de leurs liens avec certains centres de l’ « Etat profond ». C’est désormais chose faite. El Mawkif a été lancé par des journalistes pleinement engagés aux côtés du mouvement populaire pour un changement démocratique et social qui préserve les acquis de la Révolution algérienne. Longue vie à notre confrère El Mawkif !

Mohamed Merabet

Lien vers El Mawkif :   http://elmawkif.net/