Les projets technologiques du programme tStart

L’Agence nationale de développement de la petite et moyenne entreprise (ANDPME) et Ooredoo ont dévoilé, il y a quelques semaines, les projets lauréats de la première édition du programme tStart de soutien à la création de start-up technologiques.

Nous avons contacté les lauréats pour leur demander un descriptif de leurs projets et recueilli leurs impressions.
Si Salah Lyes explique le projet Studz : «Il consiste à créer un site web proposant des cours et des exercices corrigés conformes au programme national pour tous les niveaux scolaires, du primaire à l’université, en arabe et en français. Des vidéos pédagogiques seront aussi proposées pour une meilleure assimilation et des évaluations, facilitant ainsi les révisions des jeunes qui pourront améliorer leurs résultats scolaires chez eux.» Selon lui, «cette initiative est un véritable don du ciel (…) il faut qu’il y ait beaucoup plus d’initiatives comme tStart pour permettre aux jeunes visionnaires algériens de réaliser leurs projets».

Ecogame consiste à développer des advergames, des jeux dans lesquels on fait de la publicité pour promouvoir un produit ou un service d’une marque, via des méthodes directes ou indirectes. Le représentant nous a confié : «Cette compétition nous a donné la motivation, la confiance et a permis de connaître les principales données que chaque start-up doit savoir. Cela nous fait un énorme plaisir de faire partie des lauréats de cette compétition.»

Arar Oussama a présenté un nouveau site algérien qui a fait son apparition sur la Toile : Superetti. Il ambitionne d’être un site d’achat et de livraison à domicile de produits de tous les jours. Il propose une large gamme d’articles des plus grandes marques à travers différentes catégories, allant de la section alimentaire à celle des produits d’hygiène et de beauté en passant par les produits d’entretien. «L’évolution de la technologie, les moyens de communication et les nouveaux besoins des Algériens ont justifié ce projet. Dans le sens où il faut désormais vivre la technologie et profiter des facilités qu’elle propose. Avec les problématiques d’augmentation des prix et de disponibilité des produits et aussi les horaires non adaptés de certains magasins, nous avons pensé à la solution Superetti», a-t-il dit.

Fetoum Jugurta a développé AquaSafe, une jeune entreprise qui se soucie de la protection et de la préservation de l’environnement en utilisant la nouvelle technologie notamment en développant un détecteur innovant permettant de suivre et contrôler les rejets industriels liquides déversés dans les oueds et les lacs. Pour lui, «le concours tStart est une immense opportunité qui nous a permis de faire évoluer notre idée et de pouvoir la concrétiser. C’est l’initiative qui encouragera la jeunesse en lui permettant de faire valoir ses compétences en matière d’innovation et surtout d’entrepreneuriat».

Coursella est une plateforme sociale orientée vers l’éducation, qui vise à joindre l’utile à l’agréable en fournissant aux enseignants et aux étudiants des outils leurs facilitant de gérer leurs cours, leur calendrier et de communiquer même en dehors de la classe. «A travers Coursella, nous tentons de reproduire ce que facebook a rajouté à la vie sociale, mais cette fois pour la vie académique entre enseignants et étudiants», résume Hichem Fendali.