Un général algérien dévoile l’hostilité d’Israël envers l’Algérie

La réaction du peuple algérien au lendemain de l’agression américaine contre El Qods n’a pas surpris les observateurs. Les liens historiques indissolubles qui unissent les peuples algérien et palestinien plongent leurs racines dans la commune expérience vécue par les deux peuples face à l’entreprise coloniale dans tout ce qu’elle a d’infamant et de dégradant. En se solidarisant avec le peuple palestinien, le peuple algérien n’accomplit pas seulement son devoir à l’égard d’un peuple frère subissant les affres du colonialisme qu’il a lui-même subi par le passé. Il lutte également contre la tête de pont de l’impérialisme occidental dans la région.

En effet, l’Etat colonialiste et expansionniste d’Israël ne se contentera pas seulement de la Palestine comme l’illustre sa compromission dans toutes les aventures coloniales depuis la participation des services secrets israéliens aux côtés de l’armée française en Algérie dès 1956 jusqu’à l’engagement israélien aux côtés du régime de l’Apartheid en Afrique du sud et aux côtés de l’armée d’occupation marocaine au Sahara occidental. Non content d’occuper les territoires palestiniens et d’opprimer le peuple palestinien, l’Etat colonialiste et expansionniste israélien a participé à de nombreuses guerres dans la région, au Liban, en Irak et en Syrie. Il cherche aujourd’hui à provoquer une frappe préventive contre l’Iran et n’hésite pas à espionner l’armée algérienne comme l’a révélé le général à la retraite, Mohamed Chibani.

Dans un long entretien accordé à la chaîne privée El Bilad TV, le général-major à la retraite, Mohamed Chibani, est revenu sur les pages glorieuses de l’armée nationale populaire sur le front égyptien face à l’armée israélienne lors de la guerre d’octobre 1973. Il a révélé à cette occasion qu’Israël continue de considérer l’Algérie comme un pays ennemi et n’hésite pas à espionner l’armée algérienne. Le récent assassinat par le Mossad, à Sfax, d’un ingénieur tunisien qui militait pour le Hamas et les informations faisant état de la présence de militaires israéliens en Libye montrent qu’Israël constitue une menace directe pour la sécurité nationale en Algérie. A cet effet, le général-major algérien a insisté sur la nécessaire vigilance en vue de défendre l’intégrité territoriale de l’Algérie. Après avoir rappelé la doctrine essentiellement défensive de l’Algérie qui n’ a aucune ambition territoriale à l’extérieur de ses frontières, le général Mohamed Chibani n’a pas manqué de saluer les efforts accomplis par l’ANP, sous le commandement du général de corps d’armée, Ahmed Gaïd Salah, en vue de renouveler et de moderniser ses équipements militaires et de renforcer les capacités opérationnelles de ses troupes pour être à la hauteur des nouveaux défis sécuritaires posés par la conjoncture géostratégique régionale.