Les supporters de l’USMA scandent des slogans à la mémoire de Saddam

Les stades de football en Algérie constituent comme on le sait un véritable baromètre politique. Les supporters algériens profitent des matchs de football pour scander des slogans qui expriment leurs préocuupations et leurs opinions politiques. Il n’est pas rare de voir les supporters lancer des slogans hostiles aux dirigeants algériens comme cela s’est produit récemment avec les supporters de l’USMA contre le premier ministre Ahmed Ouyahia.

Mais c’est incontestablement la palestine qui reste au coeur des slogans criés par les supporters algériens lors des différentes confrontations nationales et continentales. Le match qui a opposé hier l’USMA à l’équipe irakienne de la Force aérienne de Kerbala a été l’occasion pour les supporters du club algérois de crier des slogans à la mémoire de l’ancien président irakien Saddam Hussein et à la gloire de la Palestine. Cela n’a pas visiblement plu aux joueurs irakiens qui ont décidé de quitter le terrain à la 70e minute. Le comportement provocateur de certains responsables et joueurs irakiens n’a fait qu’aggraver les choses et a poussé des supporters algérois à scander des slogans obcènes contre les chiites.

Il est regrettable qu’un match de football soit ainsi entaché par des slogans à caractère confessionnel. Mais à la décharge des supporters de l’USMA, il faut rappeler que leurs chants à la mémoire de Saddam Hussein et à la gloire de la Palestine n’avaient rien de confessionnel et ne constituaient nullement un motif valable pour quitter le terrain comme l’ont fait les joueurs irakiens et leurs responsables. C’est à la suite des comportements provocateurs de certains responsables et joueurs irakiens que des supporters algérois se sont mis à crier des slogans anti-chîites. Pour rappel, la plupart des partis et milices chîites irakiens ont été d’une manière ou d’une autre complices de la guerre d’invasion de leur pays par les Américains en 2003.