Kassali : La croissance économique connaîtra une tendance haussière durant les prochaines années

18.11.2022. Le ministre des Finances, Brahim Djamel Kassali a affirmé, mardi à Alger, que le taux de croissance économique en Algérie devrait enregistrer une tendance haussière à l’horizon 2025 poussé par les performances de plusieurs secteurs, précisant que le Gouvernement tablait sur un taux de croissance de 4,1% en 2023.

Lors d’une séance plénière présidée par M. Brahim Boughali, président de l’APN, consacrée à la présentation du projet de loi de finances « PLF-2023 » à l’Assemblée populaire nationale, M. Kassali a fait savoir que le taux de croissance devrait s’établir à 4,1% au titre de l’année prochaine, puis à 4,4% en 2024 et 4,6% en 2025, du fait des performances de tous les secteurs à l’exception de celui des hydrocarbures qui connaitra un certaine stabilité en 2023 et 2025.

Le ministre a souligné, dans ce sens, que le secteur de l’Agriculture devrait enregistrer un taux de croissance de 6,9% en 2023, 5,5% en 2024 et 5,7% en 2025, alors que celui de l’Industrie devrait enregistrer un taux de 8,5% en 2023, puis 9,6% en 2024 et 9,3 en 2025. Le secteur du Bâtiments et Travaux publics (BTP) devrait enregistrer un taux de croissance de 5,6% en 2023, 3,9 en 2024 et 4,5% en 2025.

Après avoir affirmé que le projet de loi « consacrera un nouveau mode de gouvernance financière publique reposant sur le budget des programmes et des objectifs », le ministre a rappelé que l’Etat avait poursuivi, en dépit de la conjoncture internationale difficile, l’opération de relance économique à travers le renforcement de la croissance et la consécration d’une économie durable créatrice de richesse et de postes d’emploi » (APS)

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.